Poèmes Chants Sacrés-

Le chemin de nos Cœurs

 

“Terre des Veilleurs“ est né de l'Intention de trouver un lieu pour développer la conscience

 

Associé à Terre de Chevaux, ils représentent l'association  du Spirituel et de l'ancrage à la Terre, la Déesse Mère Gaïa,  nécessaire à toute réalisation.

 

Sur 5,2 hectares, dans cette douce vallée de la Rouvière à Carnoules, Var, nous et nos amis visibles et invisibles vous accueillons  dans la paix du Cœur.      

 

 Benediction

* "Soyez Béni"

 

 Illustration issue du livre " CONNAIS TOI TOI MÊME et tu connaîtras l'univers et les Dieux " de Yann Lipnick . Ed. Ovilorôi 2013

 

 

" C'est dans le chemin de nos Cœurs que se font nos rencontres

Qui n'ont pour limites que les frontières de notre imaginaire, 

Qui, lui, reste sans limites, tant notre pouvoir créateur est grand.

Sans limites, comme la beauté du chemin et de l'instant partagé,

Sans limites, comme les chemins des mondes invisibles à parcourir. 

Tant de beauté, de bonté et d'altruisme à rencontrer, à partager et à vivre......

 Notre Terre, la Déesse Mère Gaïa, est belle.....

Amis, soyons fiers d'en parcourir le chemin ensemble dans un instant d'éternité."

 

Philippe

PARCOURIR LE CHEMIN QUI A DU CŒUR

Vivre le chemin qui a du cœur demande du courage et de la confiance.

Confiance dans le présent, confiance dans ses capacités à faire face à tous les futurs.

C’est le chemin de la liberté, de toutes les libertés.

Il se vit avec courage, le courage de vivre avec ses peurs, ses joies, le courage de vivre sa vérité et non celle des autres.

Vivre le chemin qui a du cœur c’est se laisser aller dans le courant, suivre le fil de la vie, en détente, en confiance guidé par la joie, l’instinct, et le bonheur, guidé par le cœur et non par la raison.

Parcourir ce chemin, c’est vivre le présent, intensément. Notre futur n’existe pas : il reste à créer et tous les futurs sont possibles : on crée son monde. Alors ? Confiance....

Le chemin qui a du cœur, c’est le chemin que j’aime parcourir, c’est le chemin du rire, de la joie, du cœur ouvert, de la folie douce, du délire, du rire d’enfant, de l’âme d’enfant, des couleurs chatoyantes, de la vie. C’est le chemin de la liberté.

Je laisse volontiers le chemin de la raison à d’autres. Il est terne, gris, sans vie et ennuyeux.

Les couleurs de la vie sont tellement belles ......

Philippe